La biographie de Bulat Utemuratov

Bulat Utemuratov arrive en tête de la liste des 50 personnes les plus influentes de la République du Kazakhstan. Ses actifs, selon Forbes, sont estimés à 2,2 milliards de dollars. Bloomberg donne un chiffre encore plus impressionnant de 3,4 milliards. L’homme d’affaires possède les actifs des entreprises dans les secteurs de la banque, de la construction, des matières premières, de l’immobilier et des télécommunications. Le rôle d’un homme d’affaires de ce niveau au Kazakhstan est toujours sous le contrôle des médias et de la société. Mais peu de gens pensent au fait que l’économie du jeune Etat a commencé avec Bulat Utemuratov et les gens comme lui : forts et ambitieux.

Au début des années 90, les dirigeants du pays ont été confrontés à de graves problèmes économiques : le manque de monnaie forte et de système bancaire, l’industrie exsangue et l’absence de base législative et de ressources humaines. Les citoyens du pays, qui vient d’acquérir son indépendance, ont dû apprendre à vivre dans une nouvelle réalité. A cette époque, Bulat Utemuratov, diplômé du département d’économie du Narxoz de la ville d’Almaty gravissait rapidement les échelons de carrière: de professeur de son université d’origine à chef du département du Ministère des Relations économiques extérieures. La décision du gouvernement de créer la maison de commerce du Kazakhstan en Autriche a été le moment décisif pour la vie de ce futur homme d’affaires.

Choix européen

Le nouveau directeur de la Maison de commerce, âgé de 34 a pris sa nomination comme un exil. Mais elle s’est avérée être une vraie chance qui a changé la vie et la vision du monde de Bulat Utemuratov, jeune fonctionnaire commercial en 1992. Il a eu une occasion unique d’aider son pays et en même temps de se créer des relations : les portes des représentations commerciales, gouvernementales et financières se sont ouvertes au gestionnaire kazakhstanais. Le premier pas a été franchi dans les relations commerciales et économiques entre l’Autriche et la République du Kazakhstan et les premiers investissements dans l’économie du pays ont été réalisés.

Le voyage d’affaires européen a beaucoup appris au jeune diplomate Utemuratov. Il est revenu au Kazakhstan libre dans ses pensées et actions. L’homme d’affaires avait déjà son propre capital. Une fois revenu et il repart bientôt. Cette fois-ci à Genève, en tant qu’un Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Kazakhstan en Suisse.

Le service diplomatique a été très utile à Bulat Utemuratov lors de deux crises : l’une domestique et l’autre au Kirghizistan voisin. Le novembre 2004 a commencé par une confrontation sérieuse entre les autorités et les nouvelles forces d’opposition. Sous la présidence de Noursoultan Nazarbaïev, la Commission nationale pour la démocratie et la société civile a été créée. Bulat Utemuratov s’est retrouvé à la tête de la commission et il l’a transformée en une plate-forme ouverte pour le dialogue entre le gouvernement au pouvoir et l’opposition, la commission a déterminé le vecteur de développement des processus démocratiques dans le pays.

Très rapidement le diplomate a du utiliser l’expérience acquise au sein de la commission au poste d’un représentant spécial du président de la République du Kazakhstan au Kirghizstan, le pays touché par les émeutes de l’opposition.

La naissance d’un empire commercial

La véritable histoire de son entreprise ne peut être racontée que par Bulat Utemuratov lui-même. Il sait comment il a obtenu son premier capital en l’absence de règles et de lois entrepreneuriales. L’histoire de la création et de la vente de sa première banque a été le tournant dans la vie de cette homme d’affaires.

Au milieu des années 90, Bulat Utemuratov, avec la société néerlandaise Mees Person, a fondé une petite société financière, la SAAR, la Banque commerciale et financière d’Almaty. C’était l’une des premières banques du Kazakhstan libre. Elle est devenue un solide groupe interrégional multiproduit et a été vendue à l’un des groupes bancaires européens pour 2.2 milliards de dollars. Cela a été une l’affaire la plus brillante de l’histoire du système bancaire du jeune Etat. Ella a créé les bases de l’investissement et du développement dans la sphère non financière et dans la création des nouvelles institutions financières: la Forte Bank et la Kassa Nova.

La vente réussie d’ATF-Bank et la crise du système bancaire européen qui l’a suivie ont changé l’attitude de Bulat Utemuratov dans la manière de faire des affaires: la transparence et bonne gouvernance d’entrepriseL’homme d’affaires est devenu l’un des principaux actionnaires du groupe d’investissement « Verny Capital ».

Le business juste du « Verny »

Le «Verny» achète au marché secondaire des entreprises « dures à cuire » pour d’autres investisseurs, il les réorganise et les modernise.

C’est ce qui s’est passé avec l’entreprise d’extraction et de traitement du minerai Vasilkovsky. Emsemble avec la holding KazZinc, le Verny a transformé cette entreprise déficitaire en fleuron de l’industrie minière aurifère.

C’est aussi le cas de la 31ème chaîne : avec CTC-Media, le « Verny Capital », son actionnaire majoritaire, l’a transformée en une des principales chaînes de télévision du pays.

C’est aussi ce qui s’est passé avec les opérateurs de télécommunications Kartel, un fournisseur d’accès Internet 4G au Kazakhstan, et Sky Mobile du Kirghizistan voisin.

Peu importe ce que « Verny » (l’abrégé sous lequel le groupe est connu au Kazakhstan) réalise – que ce soit la chaîne de restauration rapide Burger King dans tout le pays ou la cimenterie du Sud du Kirghizistan – le style de l’homme d’affaires Bulat Utemuratov et de son équipe est reconnaissable entre tous. Le « Verny Capital » achète des intérêts majoritaires dans des entreprises et participe activement à la gestion opérationnelle et stratégique. Le risque, la pression, l’investissements puissants de forces et de moyens, et, en résultat le pays reçoit un objet restauré ou nouvellement créé avec brio. Cela a été le cas en à la fin de 2017, lorsque le complexe Talan Towers avec son premier hôtel de luxe The Ritz-Carlton, Astana, ses appartements, sa galerie marchande et son centre d’affaires, a été ouvert dans la capitale.

Le « Verny Capital » a des dizaines de projets réussis au Kazakhstan et dans des pays voisins.

La vie en dehors des affaires, le quotidien

Les médias kazakhstanais parlent du caractère fermé de Bulat Utemuratov, car il ne donne pas d’interviews. Mais vu la dimenstion des ses actions caritatives et le nombre d’amis, on a du mal à les croire. Les projets du mécène Utemuratov et du Verny Capital sont aussi importants que leurs projets entrepreneuriaux. Le philanthrope Bulat est aussi actif que l’homme d’affaires. Par conséquent, il n’investit que dans le développement de l’éducation, de la santé public et des enfants, du sport local.

  • Bulat Utemuratov a ouvert quatre centres pour les enfants ayant des problèmes d’autisme « Asyl Miras. »
  • Chaque année une conférence internationale « Autisme. Le monde des possibilités. » est organisée.
  • En 2017, les activités de la Fondation se sont élargies : elle fournit une aide financière aux victimes des catastrophes naturelles.
  • La Fondation finance également les procédures de réhabilitation précoce pour les enfants atteints de paralysie cérébrale.
  • Une place spéciale dans l’activité caritative de la fondation « Verny Capital » est donnée à la restauration, au développement de l’Université « Narxoz » et la création du réseau des écoles britanniques Haileybury, établissements d’enseignement de niveau européen.

Un sport occupe une place spéciale dans la vie de Bulat Utemuratov : le tennis. Depuis 10 ans, Bulat Zhamitovich dirige la Fédération nationnale de tennis. Il a emmené ce sport au niveau international, pas seulement grâce à son habile gestion. M Utemuratov investit beaucoup de ressources personnelles dans son développement : il construit des courts, finance des compétitions, organise des écoles pour la jeune réserve et des clubs d’enfants « Tennis avant 10 ».

Le couple formé par Bulat Utemuratov et sa femme Azhar a quarante ans. Ils ont deux fils et une fille.

La famille Utemuratov a un cercle d’amis vaste et impressionnant. Il comprend des personnes influentes du Kazakhstan : Timur Kulibaïev, Sauat Mynbaïev, Berik Imashev, Erbolat Dosayev, Nourzhan Subkhanberdine, Nurlan Smagoulov, Serzhan Zhumashov, Arman Baitasov, Rustem Bekturov. Francesco Ricci-Bitti (Président de l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’été) et Shamil Tarpishchev (Président de la Fédération de Russie), les joueurs de tennis Rafael Nadal et Martina Hingis, Ivan Glasenberg (Glencore International), Mikhail Fridman (Groupe Alfa), Herville Hamler (Ritz-Carlton Hotel Company), Lakshmi Mittal (Mittal Steel Company NV) et Alisher Usmanov (USM Holdings) sont parmi les amis du mécène.

La vie et le succès de Bulat Utemuratov sont inextricablement liés au développement de la République du Kazakhstan sur les arènes commerciales européennes et mondiales.