Équipe nationale de tennis du Kazakhstan

Triomphe des joueurs de tennis kazakhstanais en Argentine : l’équipe nationale a gagné un match dramatique de la Coupe Billie Jean King

L’équipe nationale du Kazakhstan a une fois de plus démontré au monde entier le haut niveau du tennis dans notre pays, après avoir battu l’Argentine lors du match de la Coupe Billie Jean King. Il s’agit de la plus grande compétition internationale pour les équipes féminines de tennis. Jusqu’en 2020, le tournoi s’appelait la Coupe de la Fédération, et maintenant il porte le nom du légendaire joueur de tennis américain.

Le tour des playoffs, lors duquel l’équipe kazakhstanaise s’est opposée à l’équipe nationale argentine, s’est déroulé le 16 et le 17 avril dans la ville de Cordoba – sur le terrain de nos rivales.

L’équipe comprenait Elena Rybakina, Yulia Putintseva, Zarina Diyas, Anna Danilina et le capitaine Yaroslava Shvedova. L’équipe nationale du Kazakhstan avant le match était qualifiée comme une favorite incontestée, car à la fois trois de nos joueuses de tennis sont dans le top 100 du classement mondial.

Avant le match, le vice-président de la Fédération de tennis du Kazakhstan, Yuri Polsky, a noté que la composition uniforme et solide de notre équipe nous permettrait de construire efficacement la tactique et la stratégie de tout le match.

Le numéro un de nos rivales était la 45e raquette du monde Nadia Podoroshka, Maria Lourdes Carle, qui se trouve dans le cinquième cent du classement, s’est battue de ses côtés pour la victoire.

Mais cette rencontre sportive n’a pas été facile pour le Kazakhstan. Le premier point, portant à zéro le match décisif contre Nadia Podoroshka, a été ramené à l’équipe nationale par Yulia Putintseva (2: 6, 6: 4, 6: 0). Ainsi, la victoire paraissait être plus proche que jamais.

Julia Putintseva
Julia Putintseva

Mais faute de problème de santé, Elena Rybakina n’a pas pu jouer à pleine puissance contre Maria Lourdes Carle (6: 4, 3: 6, 6: 0). La première journée s’est terminée par un match nul avec un arrière-goût désagréable et des doutes quant à la capacité d’Elena de se remettre le jour suivant.

Mais heureusement, après une bonne nuit de repos, une Rybakina complètement différente est sortie sur le terrain. La joueuse de tennis n’a eu aucun problème d’affronter Nadia Podoroshka et de gagner en deux sets (6: 4, 6: 4).

Elena Rybakina
Elena Rybakina

Yulia Putintseva avait toutes les chances d’apporter une victoire rapide au Kazakhstan, mais ici, il y a eu un imprévu : Yulia n’a pas pu terminer le match contre Maria Lourdes Carle en raison de crampe, que ressentait l’athète (6:7 (3:7), 7:6 (7:3) et le refus de Putintseva de continuer à jouer). Les jeux en solitaire n’ont pas permis de révéler les gagnantes.

Nos joueuses de tennis ont fait preuve d’un esprit d’équipe dans un moment difficile. Lorsque Yaroslava Shvedova a réalisé que Putintseva avait de sérieux problèmes et devait aller s’échauffer avant le match décisif en double, Zarina Diyas a repris les fonctions de capitaine.

« Elle était géniale : elle soutenait, préparait, encourageait, » a déclaré plus tard Yaroslava Shvedova.

Lors de la rencontre décisive, les mêmes Podoroshka et Lourdes Carle ont joué pour l’Argentine, et le Kazakhstan a été représenté par une paire de Yaroslav Shvedova / Anna Danilina. Dans le premier set, elles ont tout simplement battu les Argentines, sans leur donner un jeu. Et puis les rivales ont repris leurs esprits et ont bien fait suer les joueuses de tennis kazakhstanaises et leurs fans. À la fin bien tendue du deuxième set, le capitaine de l’équipe nationale Shvedova, trop nerveuse, n’a tout simplement pas pu servir dans la deuxième case, mais de la sixième fois, les filles ont quand même remporté ce jeu si important, puis le match lui-même (6: 0, 7: 5). Le Kazakhstan avec un score total de 3: 2 est sorti vainqueur de cette rencontre.

« Le match s’est avéré bon, avec une énergie étonnante – à la fois pour moi et Anya, et pour toute l’équipe. Nous devions sortir et nous battre, nous sentions une grande et entière responsabilité non seulement devant l’équipe, mais aussi devant le pays entier. Nous avons très bien joué ces deux jours en équipe, nous nous y sommes données à fond. L’unité a fait notre force. Ce qui s’est passé à Cordoue est un vrai miracle! »- a déclaré Yaroslava Shvedova après la victoire.

Équipe nationale de tennis du Kazakhstan
Équipe nationale de tennis du Kazakhstan

L’équipe nationale du Kazakhstan a non seulement conservé sa place dans le groupe mondial, mais elle a également obtenu le droit de jouer dans la qualification finale pour la finale de 2022.

Le capitaine de l’équipe féminine a souligné que le Kazakhstan avait réuni une équipe presque parfaite.

« Nous devons travailler sur la confiance. Mais avec une telle équipe, il est possible de passer non seulement à la phase finale de la Coupe Billie Jean King, mais aussi de remporter le trophée », estime Yaroslava Shvedova.

 

Photo par Andrey Udartsev