Papa, je suis tombée amoureuse de tennis ! Pourquoi Bulat a-t-il investi 65 millions de dollars dans le développement du tennis kazakhstanais?

Au cours des dix dernières années, depuis qu’un éminent homme d’affaires et leader civique, Bulat Utemuratov est devenu le Président de la Fédération de Tennis du Kazakhstan, des centres modernes de tennis ont été construits dans chaque centre régional du Kazakhstan. La Fédération organise des tournois de niveau national et international, où nos jeunes athlètes obtiennent de bons résultats. On parle du tennis kazakhstanais à l’étranger. Comment tout cela a pu être réalisé? Le travail acharné et le dévouement, le professionnalisme et le patriotisme, l’honnêteté et l’ouverture, aussi bien que l’accent mis sur le résultat optimal sont les grands principes de la Fédération de Tennis du Kazakhstan, qui a aidé l’équipe de Bulat Utemuratov à atteindre des résultats significatifs dans le développement de ce sport tant pour la catégorie « enfants » que pour celle « adultes ». Mais chaque chose est en son temps.

Aujourd’hui au Kazakhstan, plus de six mille enfants font du tennis. Il a fallu créer des conditions pour leur développement professionnel, alors qu’il y a dix ans, il n’y avait qu’une soixantaine de courts de tennis dans le pays. Aujourd’hui, il y en a cent quatre-vingt-quatre. Toutes les grandes villes ont désormais leurs propres moniteurs professionnels, mais la Fédération ne ménage pas ses ressources et envoie dans les centres de tennis régionaux des moniteurs hautement qualifiés et expérimentés.

La FTK est une équipe de véritables fans de tennis, qui soutient non seulement les garçons et les filles, qui, dans quelques années, représenteront les intérêts de la République sur la scène mondiale, mais aussi les athlètes professionnels. Ainsi, tout récemment, les joueurs de tennis kazakhstanais ont battu la Suisse et, pour la cinquième fois de l’histoire, se sont qualifiés pour le quart de finale du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Le tennis est un sport à grande échelle et, par conséquent, coûteux. Il a besoin d’une infrastructure et d’un encadrement solides ; et surtout les athlètes doivent pouvoir participer régulièrement à des tournois non seulement au Kazakhstan, mais aussi sur la scène mondiale. Ainsi l’objectif principal de la Fédération du Kazakhstan en tant qu’association publique de niveau national, est exactement ce développement des courts de tennis et la recherche de possibilités d’emmener le pays à un niveau qualitativement nouveau. C’est justement ce qu’estime le vice-président de la Fédération de Tennis du Kazakhstan Diaz Doskaraev.

« L’éducation des champions, le financement des compétitions, la formation des joueurs olympiques sont a priori les objectifs du ministère de la Culture et des Sports et du Comité National Olympique. Mais la Fédération de Tennis du Kazakhstan a une approche spéciale, globale. Ainsi, son président, Bulat Utemuratov, a pris en charge beaucoup de choses : de la construction de centres de tennis à l’éducation des champions et au développement du sport de haut niveau. Le seul soutien de l’État ne suffit pas pour une réelle avancée du tennis au Kazakhstan. Les efforts personnels du Président de la Fédération de Tennis du Kazakhstan aident à amener le pays à un niveau qualitativement nouveau dans la hiérarchie du tennis mondial, dit Doskaraev. » En 2017, nous avons pu multiplier par 1,5 le nombre d’événements et d’investissements généraux dans le tennis, y compris grâce aux fonds personnels du Président de la FTK. A la date d’aujourd’hui et au cours des dix dernières années, Bulat Utemuratov a investi dans le développement du tennis kazakhstanais 65 millions de dollars.

Le développement du sport pour enfants est l’une des tâches les plus importantes et prioritaires pour l’ensemble du Kazakhstan. Aujourd’hui nous pouvons déjà apprécier les fruits de l’énorme effort investi par Bulat Utemuratov dans ce domaine. Le projet « Team Kazakhstan » mérite une attention particulière : il offre aux Kazakhstanais une opportunité de trouver leur place parmi les meilleurs joueurs. Le 1er juin 2017 il y a eu exactement neuf ans que ce programme spécialisé fonctionne au Kazakhstan. Ses participants sont des enfants doués de différentes parties de notre pays. « Team Kazakhstan » est une école de sport unique créée pour former sa propre réserve de joueurs de tennis pour les équipes nationales de Coupe Davis et de Coupe de la Fédération. L’académie sélectionne les juniors les plus forts de toutes les régions du Kazakhstan de moins de 16 ans et ces derniers bénéficient du soutien financier de la FTK, qui comprend la formation avec les meilleurs entraîneurs du Kazakhstan et des spécialistes étrangers, l’hébergement et les repas au « Tennis Team Hôtel », construit spécialement pour l’Académie, les frais de participation aux compétitions nationales et internationales.

En outre, ils ont la possibilité d’améliorer leurs compétences dans les principales académies du monde: Académie de tennis Raphael Nadal en Espagne, Académie Eric Van Harpin en Allemagne, Académie internationale de tennis Chris Evert et Nick Bolletieri en Amérique et d’autres. Au total, les élèves de l’Académie ont remporté plus de 80 tournois internationaux, dont plusieurs Grands Prix. En 2017, l’équipe du Kazakhstan dans la catégorie «moins de 12 ans» est devenue championne d’Asie centrale. La pupille de tennis kazakhstanais Gozal Aynitdinova est championne d’Asie dans la catégorie « jusqu’à 14 ans ». Les représentants de la jeunesse de tennis du Kazakhstan gagnent régulièrement des prix en Europe. Le Kazakhstanais Tashbulatov Dostanbek a remporté une série de victoires en Allemagne et en France, qui plus est Dostanbek est arrivé à la finale du tournoi international Orange Bowl aux États-Unis. L’année dernière, pour la première fois ensemble avec la FIT et la FTA le Championnat d’Asie pour les moins de 12 ans a été organisé au Kazakhstan qui a accueilli les joueurs de tennis de 14 pays asiatiques. Les enfants ont des possibilités de croissance et de développement et le pays a une source de fierté.

« Mes deux enfants font du tennis : Rodion a commencé à 6 ans, et Kira à 7 ans: dès l’ouverture du centre de tennis à Kokshetau, a déclaré Sergey Traigel de Kokshetau dans son interview pour Zakon.kz. J’ai moi-même commencé en faire. C’est Diaz Doskaraev qui nous a fait découvrir les avantages de ce sport. Lors de la cérémonie de l’ouverture du centre, il nous a parlé non seulement du tennis, mais aussi du développement des qualités individuelles et intellectuelles de l’enfant à travers ce jeu. Ma fille a immédiatement dit: « Papa, je suis tombée amoureuse du tennis! ». Maintenant, ils ont commencé à participer aux tournois nationaux de la série Masters. Cette année Rodion est dans la liste des meilleurs joueurs de tennis du pays dans sa catégorie d’âge et il a participé au tournoi « Balam Podros » pour le 10e anniversaire de la Fédération. Nous sommes heureux et fiers de ses réalisations. C’est très agréable que les enfants aient cette occasion de faire leurs preuves, ils se sentaient de vrais professionnels. »

À ce jour, la Fédération du Kazakhstan soutient financièrement environ 50 jeunes joueurs de tennis de tout le Kazakhstan : elle prend en charge toutes les dépenses, finance le processus d’entraînement : achat du matériel (balles, filets de tennis), location de courts, engagement des entraîneurs, cours de l’anglais, frais de repas, déplacements à l’étranger pour les compétitions.

Environ 40 tournois internationaux des séries de la FIT, de la FIT Futures, de la FIT Juniors, de la FTA et de l’ATP Challenger ont lieu chaque année au Kazakhstan. Le plus grand tournoi au Kazakhstan est la Coupe du Président. Le tournoi fait partie de la série ATP Challenger, et le tournoi féminin fait partie de la série FIT. En outre, des tournois internationaux du groupe mondial Coupe Davis et Fed Cup ont eu lieu à plusieurs reprises au Kazakhstan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *