« Les Futurs Business Leaders »: comment la bourse Bulat Utemuratov aide les jeunes talents du Kazakhstan

En 2016, les lycéens kazakhstanais ont entendu parler pour la première fois du grand concours national le Narxoz Challenge. Il a couvert toutes les villes et régions de notre pays. 105 gagnants du concours ont eu la possibilité d’étudier à l’Université de Narxoz.

« En 2016,  la SA Verny Capital, la ForteBank, avec la participation de Bulat Utemuratov  ont lancé un programme de bourses. Chacune des sociétés a attribué 50 subventions à des candidats talentueux et 5 subventions ont été attribuées personnellement par Bulat Utemuratov à ceux qui ont remporté les cinq premières places » – a déclaré Victoria Tsai, la Vice-recteur du développement stratégique et des activités internationales de l’Université de Narxoz. « Pour trouver des bons candidats, depuis trois ans déjà nous organisons le concours Narxoz Challenge dans des différentes villes du Kazakhstan. Au cours de cette période, le nombre de participants est passé de 4 200 à 7 000. La première étape est le test du QI, qui  comprend des questions de mathématiques et de logique. 10 à 12% du nombre total de participants le réussissent.»

Les bourses nominales de Bulat Utemuratov « Les Futurs Business Leaders », en plus de fournir 100 % du coût des frais de scolarité des étudiants, offrent des réductions sociales de 10 à 50 %.

« Après le test du QI, il faut passer le TNU (test national unifié), ses résultats ont également pris en compte, puis il faut préparer un vidéo et le publier sur la chaîne Youtube. Nous avons proposé de choisir entre deux sujets : « La personne qui vous inspire » et « Je parle de moi-même ». J’ai choisi le deuxième sujet. J’ai fait le vidéo moi-même, puis j’ai commencé à étudier le montage » – raconte Madina Shompanova, titulaire de la bourse nominale « Futurs chefs d’entreprise » et étudiante de troisième année à l’Université Narxoz. Selon Madina, les facteurs décisifs dans l’attribution des bourses d’études sont les résultats du test du QI, les scores du TNU ainsi que le contenu et la pertinence d’une vidéo publiée sur le réseau social Youtube. Les dix premiers ont également dû s’entretenir avec les dirigeants de l’université et les représentants des sociétés la ForteBank et le Verny Capital.

Les titulaires de la bourse Bulat Utemuratov doivent respecter deux conditions. Tout d’abord, vous devez maintenir la performance élevée : la note moyenne ne doit pas être inférieure à 3,5 sur 4 possible. Une autre condition pour obtenir la bourse est de mener une vie étudiante active: la participation à des initiatives étudiantes ou même à la promotion de vos propres idées et projets. Selon Temirlan Zhaksylyk, un autre boursier, il n’y a presque pas de différence pour les études, mais la subvention vous motive à agir d’une manière proactive et à ne pas dépendre de vos parents et à ne pas attendre que la vie elle-même vous apporte quelque chose.

Parmi les avantages de la subvention, il y a des éléments aussi importants pour les étudiants comme l’hébergement gratuit sur le campus d’étudiants et une allocation mensuelle de 60 000 tengues. La subvention couvre également les frais de participation aux programmes internationaux d’été. « A la fin de la première année, nous sommes allés au Royaume-Uni à l’université de Coventry. Pendant quelques semaines, nous avons étudié l’anglais des affaires. C’était mon premier voyage à l’ouest, dans un pays anglophone » – raconte Madina Shompanova.

À l’issue de la deuxième année, les boursiers effectuent un stage rémunéré dans l’une des sociétés du holding «Verny Capital», en fonction de leur spécialité et de leur domaine d’intérêt. Madina a suivi un stage à la rédaction du site Web d’information et d’analyse Informburo.kz et Temirlan – au service de promotion de  la chaîne 31. Les deux universitaires ont une formation en marketing, mais ils ne sont pas venus à cela tout de suite. Au cours de la première année, Madina a étudié la biologie et Temirlan –  les technologies de l’information. Rares sont ceux qui réussissent immédiatement à faire le bon choix, mais selon les règles de la bourse, vous pouvez changer de spécialité. L’essentiel est de démontrer votre réussite scolaire.

« Maintenant, j’étudie la spécialité “ marketing ” , je suis en troisième année. Mais d’abord, j’ai étudié l’informatique. J’ai choisi une spécialité technique, uniquement parce que j’ai choisi la physique comme cinquième sujet du TNU. En fait, j’ai toujours aimé les sciences économiques et la psychologie, ces deux domaines sont intégrés au marketing. Après le premier semestre du premier cours, je suis allé au département de marketing de notre université, je me suis rendu compte de l’exactitude de ma décision et, au cours de la deuxième année, et j’ai changé de faculté » – a déclaré Temirlan Zhaksylyk.

Les mentors de la haute direction de l’Université Narxoz aident les étudiants à prendre des décisions en termes de développement professionnel et de développement personnel. Madina et Temirlan ont d’abord eu Krzysztof Rybinski, comme mentor, il a exercé les fonctions de recteur de 2015 à 2018, l’année où il a été remplacé par Andrew Wachtel. Il est également devenu un nouveau mentor des boursiers. En outre, les initiateurs du programme de bourses organisent des réunions avec le philanthrope Bulat Utemuratov. «Il écoute attentivement nos commentaires sur le travail de l’université: ce que nous aimons et ce qui ne nous plaît pas. La dernière fois, nous avons dit que nous voudrions que l’université mette à jour l’équipement de la salle où nous passons les examens. Maintenant, tout est neuf dans cette salle », – explique Madina Shompanova.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *