Pourquoi, au XXI siècle, l’accès aux nouvelles technologies prime dans le secteur bancaire

La banque Kassa Nova est un cas unique sur le marché du Kazakhstan. Cette petite banque est incluse dans la liste des institutions financières les plus stables et fait partie des 20 entreprises les plus dynamiques au Kazakhstan grâce à son approche technologique flexible du secteur bancaire promu par son actionnaire majoritaire Bulat Utemuratov.

La Kassa Nova ne ressemble pas à une banque kazakhstanaise de base. Au début, les fondateurs l’ont planifiée comme un réseau d’organisations de microcrédit, apparue au Kazakhstan en 2008. Mais déjà en 2009, la société a reçu une licence pour mener des opérations bancaires en tant que la SA «La banque Kassa Nova »; elle a hérité d’un large réseau de succursales et est devenue la première banque au Kazakhstan, axée sur les principes du microcrédit. En décembre de la même année, la société a déjà émis son premier prêt en tant que banque. L’homme d’affaires kazakhstanais, Bulat Utemuratov, est devenu l’actionnaire majoritaire de cette banque utilisant un nouveau concept efficace de fonctionnement, il est également un actionnaire de la SA «ForteBank ».

Kassa Nova s’est toujours positionnée comme une banque de consommation, axée sur services financiers pour la population et aux petites entreprises. Un tel positionnement suppose efficacité, simplicité, confort, service bienveillant et orientation sur les besoins des kazakhstanais dans le domaine des services financiers. Probablement, ce fait a poussé la banque vers le numérique, l’innovation et les nouvelles technologies, car ces qualités permettent aux banques de rivaliser avec les services informatiques populaires et les entreprises du marché public.

En 2017, lorsque la SA la banque « Kassa Nova » a augmenté son capital autorisé de 12,2% ; jusqu’à 10 milliards 365,140 millions de tengues, il est devenu clair que la banque se développait dans la bonne direction. « L’augmentation des fonds propres du premier niveau est prévue dans la stratégie de développement de la banque. Cela permettra d’améliorer la performance financière, d’élargir la clientèle, d’assurer la croissance des actifs. La stabilité de la banque augmentera » , Bulat Utemuratov, l’actionnaire majoritaire dans la banque, a ainsi commenté sa capitalisation supplémentaire. La pré-capitalisation de la banque témoigne que l’actionnaire est prêt à investir et qu’il a l’intention de développer la banque.

Selon la Banque Nationale, au premier trimestre de 2017, la Kassa Nova se classe au 23ème rang en termes d’actifs parmi 33 banques kazakhstanaises. La Banque figure parmi les dix premiers établissements financiers kazakhstanais les plus stables avec une notation B / B à l’échelle internationale et KzBB selon l’estimation de l’agence internationale S & P, écrit kapital.kz, et Forbes Kazakhstan a placé l’entreprise à la 9ème rang du classement “ des 20 entreprises les plus dynamiques au Kazakhstan”.

L’innovation implique la recherche de solutions flexibles, non seulement technologiques, mais aussi en partenariat avec des organisations tierces. En novembre 2015, la Kassa Nova Bank a lancé un programme de coopération avec la SA “Kazpost”. Depuis lors, les clients de la banque peuvent réapprovisionner les comptes bancaires des particuliers en espèces dans n’importe quelle succursale de la Kazpost, qui, avec ses 3 200 succursales, possède le plus grand réseau de succursales au Kazakhstan. La commission d’une telle opération est seulement d’un demi-pour cent. Vous n’avez pas besoin de connaître les coordonnées bancaires, il vous suffit de donner le code unique de la banque: 4856 et présenter la carte d’identité au spécialiste de la poste. Cette solution efficace a considérablement simplifié la vie des clients de la banque, qui vivent dans des petites villes et localités où il n’y a pas de succursales de la banque.

Les agences bancaires de Kassa Nova perdent en principe leur fonction traditionnelle: celle du service client. Bill Gates l’a dit un jour: « Nous allons avoir besoin de services bancaires, mais pas de banques elles-mêmes ». Les visiteurs viennent de plus en plus dans les agences, pour boire une tasse de café, ouvrir un compte pour la première fois, passer un moment agréable; depuis 2013 toutes les autres opérations bancaires ordinaires, voire compliquées, peuvent être réalisées grâce au service en ligne ou l’application mobile My Kassa de votre smartphone. Les branches de la Kassa Nova ressemblent plutôt à de petites îles, qui coûtent à la banque un peu plus de trois millions de tengues et, en règle générale, se situent dans de grands centres commerciaux. En décembre 2017, l’application My Kassa a obtenu la deuxième place parmi les applications bancaires au Kazakhstanselon grâce à la facilité d’utilisation, selon la société russe « USABILITYLAB ». Une autre banque, la ForteBank, dont l’actionnaire est Bulat Utemuratov, a pris la quatrième place dans le même classement.

La Kassa Nova s’engage à devenir une société de technologie, pas juste une institution purement financière. La technologie financière, aussi dénommée fintech, se développe activement partout dans le monde et pour survivre, une petite banque doit être plus forte que ses plus grandes homologues en termes de technologie et de flexibilité. Les actionnaires représentés par Bulat Utemuratov soutiennent cette stratégie,en soulignant que, non seulement ils n’envisagent pas de fusion des banques Kassa Nova et ForteBank, mais ils croient en la réussite de la banque, qui, compacte et progressiste, accomplit avec brio les tâches imposées par ses gestionnaires.

En 2013, la banque Kassa Nova a créé son propre centre de traitement, ella a aussi lancé l’émission des Master Card, et en 2016 celle des cartes VISA. Le traitement propre a donné beaucoup d’avantages. En 2015: la banque a mis à jour son système bancaire Colvir, qui inclut les technologies bancaires modernes : de la budgétisation à la gestion des risques. En 2016, la banque a lancé les transferts en ligne de carte à carte, le dépôt effectif Nova + avec taux d’intérêt effectif annuel de 16% et plusieurs produits anticrise : des cartes de crédit avec un délai de grâce, des prêts garantis à taux avantageux de longue durée et des lignes de crédit TEMPO COMFORT et TEMPO CARD. En 2017, par exemple, les ventes de cartes de crédit ont été multipliés par cinq, et pour 2018, la prévision est encore plus positive. Tout cela ne paraît pas très impressionnant maintenant, mais il y a trois ans, presque aucune banque kazakhstanaise ne pouvait se vanter d’un portefeuille de produits aussi flexible et technologique.

Tous les nouveaux produits de la banque sont considérés uniquement à travers le prisme « en ligne ». Si la nouveauté ne peut pas être numérisée, dans 99% des cas, elle ne sera finalement pas mise en œuvre. Quant à la promotion, le système de marketing direct a été testé en partenariat avec un opérateur de téléphonie mobile “Kcell”. Cette approche a permis d’envoyer des propositions aux clients potentiels d’une manière plus ciblée, en utilisant des paramètres tels que le sexe, l’âge, le modèle de smartphone, le coût des services de télécommunications. La banque a utilisé la base de clientèle accumulée de l’opérateur, ce qui, de loin, a coûté moins cher que la création d’une base clientèle interne similaire. Lors de l’envoi pilote, le pourcentage de retour était de 67% et la conversion réelle est de 20%. Ceci a créé un précédent.

Un autre projet technologique dans le cadre de la coopération avec “Kcell” est appelé “Pouls d’affaires”: il s’agit de l’envoi des SMS gratuits pour effectuer les enquêtes auprès des clients mobiles. La méthode a été utilisée pour affiner les processus de fonctionnement des succursales de la banque et pour augmenter le niveau de satisfaction de la clientèle. Cela s’est avéré être non seulement pratique pour les clients, mais aussi bénéfique pour l’entreprise: cela a permis de réduire le coût, et la « durée » du processus d’amélioration de la qualité du service. Il n’était pas nécessaire d’impliquer des consultants, de mener des recherches, de rassembler des groupes de discussion et d’essayer de découvrir ce que les clients pensent et ressentent, parce qu’on a pu tout simplement leur demander. Le caratère compact de la banque lui permet de s’adapter rapidement et efficacement aux besoins du client et aux réalités changeantes de la sphère financière moderne dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *