Le triomphe des équipes nationales du Kazakhstan de tennis en Coupe Davis et en Coupe de la Fédération en février

Ce février 2019 a été un mois marquant pour le tennis kazakhstanais. Les deux équipes à la fois – celle des hommes et celle des femmes – ont remporté des victoires à la capitale du Kazakhstan en présence du président et ont été sélectionnées pour la phase finale du groupe mondial de la Coupe Davis et des séries éliminatoires de la Coupe de la Fédération. Pour la première fois de son histoire, le Kazakhstan a reçu les adversaires des deux équipes à domicile, à Astana, et a remporté deux victoires remarquables en une semaine, répondant ainsi à toutes les attentes de ses fans.

Le 1er février, l’équipe masculine du Kazakhstan s’est opposée à l’équipe portugaise. Les Kazakhstanais étaient les favoris parce qu’historiquement, ils ont presque toujours remporté les combats de la Coupe Davis dans leur pays d’origine. Ce qui est arrivé cette année. Dès le premier jour de l’étape, Alexander Bublik, âgé de 21 ans, a remporté la victoire sensationnelle : il est le débutant de la Coupe Davis. Il a joué contre le primé João Souza – un leader expérimenté de l’équipe portugaise et le 39ème du classement mondial. Pour le deuxième match, le leader de l’équipe nationale du Kazakhstan, Mikhail Kukushkin, s’est battu contre le deuxième numéro de l’équipe portugaise et il a déjà remporté avec un grand avantage la victoire attendue.

Sur la photo : Mikhail Kukushkin reçoit un prix spécial de la part de l’ITF pour la fidélité à son pays de la part du président de la Fédération internationale de tennis.

La deuxième journée de la confrontation s’est avérée un peu plus intense, mais l’équipe nationale du Kazakhstan a tout de même réussi à terminer l’étape avec un score de 3: 1 à son avantage. Le cinquième combat n’était pas nécessaire, après que Mikhail Kukushkin ait battu João Sousa avec un score de 6: 4, 6: 1. Cela a permis au Kazakhstan d’atteindre la phase finale du Groupe mondial de la Coupe Davis – le plus grand et le plus prestigieux tournoi d’équipe du monde du tennis masculin. Grâce à cette victoire, le Kazakhstan est devenu l’une des 18 équipes nationales qui se disputeront les quarts de finale de la Coupe en novembre 2019 à Madrid.

Sur la photo : l’équipe de tennis masculine du Kazakhstan

Sur ceci ce mois victorieux du Kazakhstan au tennis n’est pas terminé. Immédiatement la Coupe Davis a été suivie de la Coupe de la Fédération – un tournoi par équipe similaire, le plus important et le plus prestigieux du tennis féminin. La phase de qualification asiatique était divisée en deux groupes : le Kazakhstan a du jouer avec la Thaïlande et l’Inde, lors de l’autre la Chine s’est opposée à l’Indonésie, à la Corée du Sud et à l’Océanie. Cependant, la lutte principale pour obtenir un billet pour les séries éliminatoires de la scène mondiale devait être disputée en finale entre les équipes nationales du Kazakhstan et de la Chine. Donc ce qui est arrivé.

Sur la photo : Zarina Diaz

Comme dans le cas de l’équipe masculine, il n’y avait pas de favoris, mais la Chine a assemblé une équipe étoilée, presque la plus forte possible . Lors du premier match la 42ème raquette du monde Saysai Zheng est sortie sur le terrain contre la 96ème, Zarina Dias. Lors de la seconde partie, la chef de l’équipe nationale du Kazakhstan, Yulia Putintseva, a affronté le titré Shuai Zhang, qui venait de remporter l’Open d’Australie. Après deux matchs chaque équipe a eu un point chacun, alors tout devait être décidé lors du troisième match de la paire. Anna Danilina et Galina Voskoboeva ont joué ensemble pour la première fois. En outre, Danilina, âgée de 23 ans, a fait ses débuts en Coupe de la Fédération. Lors du premier set, les équipes se sont battues et dans le deuxième, l’équipe du Kazakhstan n’a pas donné un seul match aux Chinoises.

Sur la photo : l’équipe féminine du Kazakhstan après la victoire sur la Chine

Le combat s’est terminé plus tôt que prévu après la victoire de Danilina et Voskoboeva. Aux yeux des supporters, le Kazakhstan s’est qualifié pour la troisième fois de son histoire dans les séries éliminatoires de la deuxième Coupe du Monde de la Fédération du Groupe. Maintenant, nos filles auront un duel avec le Royaume-Uni les 20 et 21 avril, où elles se disputeront une opportunité d’atteindre les demi-finales. Il était très important de gagner sur la terre natale avant la fin du match, afin de répondre aux attentes, et nos joueurs de tennis ont mené à bien cette tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *