La Fondation Bulat Utemuratov a fourni de l’aide aux victimes des inondations pour 400 millions de tengues

Plus de 4 000 Kazakhstanais, dont les maisons ont été endommagées par les inondations, ont reçu de l’aide financière ciblée dans le cadre du projet de la Carte d’assitance, rapporte le service de presse dde la Fondation.

La Carte de l’assistance est une initiative conjointe de la Fondation Bulat Utemuratov, du Croissant-Rouge du Kazakhstan et de la ForteBank. Le projet vise à apporter un soutien rapide aux personnes touchées par des catastrophes naturelles et d’origine humaine. Le montant total de l’aide fournie en 2022 dépasse 400 millions de tengues.

Cette année, les inondations ont touché plusieurs zones à la fois, y compris des régions généralement sèches. Ainsi, dans la région de Mangistau, les eaux ont endommagé 174 bâtiments résidentiels dans 13 localités. Plus d’un millier de personnes ont été contraintes de quitter précipitamment leurs maisons, laissant derrière elles tous leurs biens. La Fondation Bulat Utemuratov a alloué plus de 104 millions de tengues pour soutenir les habitants de la région de Mangistau. En moyenne, le montant de l’aide se lève à 600 000 tengues par famille.

«La pluie a été courte, mais très forte. A 3 heures du matin, l’eau était déjà dans la maison. Nous sommes 8 ici, il y a des petits enfants, des écoliers et des parents âgés. Nous sommes restés dans la maison jusqu’au dernier moment, dans la rue l’eau est montée à une hauteur d’environ un mètre, et c’était effrayant de sortir. Dans la matinée, nous avons été évacués par les secouristes. Pendant tout ce temps, nous avons vécu dans des logements fournis par l’akimat local. Nous ne pouvons pas retourner dans notre maison – nous avons dû enlever tous les sols, l’électricité ne fonctionne pas, il y a toujours une forte odeur d’humidité», a déclaré Raykhan Tanatova, une habitante du quartier Rakhat de Zhanaozen.

Dans la région du Turkestan ce printemps, l’état d’urgence a été déclaré à deux reprises. Premièrement, l’eau est entrée dans 180 maisons dans 6 villages des régions de Kazygurt et Saryagash. À cette époque, 1 115 personnes ont reçu une aide dans le cadre du projet de la Carte de l’Assitance. Deux semaines plus tard, de fortes pluies ont provoqué l’inondation de 141 autres maisons dans les villages de Kakpak et Sharbulak. Selon Ulanar Kalbirova, une habitante du village de Kakpak, elle a commencé à craindre une répétition de la situation:

«Nous venions tout juste de commencer à mettre de l’ordre dans la maison et la cour, lorsque les inondations ont recommencé, nous avons dû faire nos valises d’urgence et partir en ville pour nous installer chez notre fille. Je pleure à chaque fois que je vois ce qu’est devenue notre maison. Nous avons cultivé des framboises et du maïs dans la cour pour les vendre, maintenant il ne reste plus rien de la récolte. Le montant total de l’aide à la région du Turkestan s’est élevé à plus de 195 millions de tengues. Avec cet argent, les habitants ont acheté des matériaux de construction et des meubles.

Plus tôt cette année, plus de 1 000 habitants des régions d’Aktobe, du Kazakhstan occidental et de Pavlodar ont été touchés par les inondations. Plus de 110 millions de tengues ont été alloués par la Fondation Bulat Utemuratov pour aider à restaurer les maisons endommagées et à acheter des biens essentiels.

Le projet de la Carte d’assistance fonctionne depuis 2018. Au cours de cette période, plus de 13 000 Kazakhstanais ont reçu de l’aide financière.

Source: www.forbes.kz