Центры «Асыл Мирас»

Comment la Fondation de Bulat Utemuratov aide-t-elle les enfants spéciaux?

L’autisme est un terme qui unit des groupes de troubles du système nerveux central (SNC). Tout d’abord, ces troubles se caractérisent par des difficultés de l’apprentissage social et de la communication, ainsi que par des stéréotypes, par l’originalité et la limitation d’intérêts et d’activités. Les enfants atteints d’autisme ne peuvent pas être «guéris», mais on peut les aider ainsi que leurs parents. Il faut juste savoir comment le faire. Et l’homme d’affaires kazakhstanais Bulat Utemuratov a décidé de s’attaquer à cette question difficile. Depuis trois ans déjà la fondation qu’il a créée, développe des centres de ressources multifonctionnels pour enfants spéciaux. En 2015, de tels centres ont été ouverts à Almaty et à Astana et, un an plus tard, la Fondation a établi les mêmes centres à Kyzylorda et Ust-Kamenogorsk.

Le Centre de soutien aux enfants autistes « Asyl Miras » de la Fondation Bulat Utemuratov est un service multidisciplinaire où les enfants spéciaux reçoivent des spécialistes une aide adaptée. Chacun de ces centres propose trois type de services : une réadaptation psychopédagogique, des services de diagnostic et un soutien aux parents. Tous les 5 mois et demi (durée de la réhabilitation), plus de 180 enfants bénéficient d’une assistance complète dans chacun des centres.

Tous les centres « Asyl Miras » suivent le même programme, basé sur deux méthodes internationales de la correction des troubles du spectre autistique. La première méthode est classique : l’enfant travaille autour les sphères sociales, communicatives et cognitives, les compétences linguistiques quotidiennes. Quatre spécialistes travaillent dessus : un psychologue, un défectologue, un orthophoniste et un pédagogue social. Le deuxième méthode, une ABA-thérapie, une analyse du comportement appliquée, est une aide professionnelle à un enfant dans la maîtrise des 544 compétences, que, selon les experts, une personne autiste devrait avoir. Pour ce faire, un enseignant individuel est affecté à chaque élève.

Que nous le voulions ou pas, l’autisme est devenu une partie de la vie quotidienne. Vous pouvez essayer de ne pas le remarquer (Prenez un petit glycine, tout va s’arranger), vous pouvez essayer de vous battre contre ou encore de le «guérir», mais vous pouvez surtout apprendre à vivre avec. C’est un problème important qui doit être résolu, et tout le monde devrait être impliqué dans sa résolution. Avec le soutien de Bulat Utemuratov, au moins 40 spécialistes ont été formés dans les centres « Asyl Miras » au fil des années pour travailler avec les enfants autistes, y compris des psychologues, des défectologues, des orthophonistes et des éducateurs sociaux. Des professionnels du Kazakhstan, des États-Unis et de l’Europe ont participé à la formation de ce personnel. En outre, en 2017, « Asyl Myras » a organisé pour la deuxième fois une conférence « L’autisme. Le monde des possibilités ». Les enseignants, les parents, les spécialistes de la santé, un large cercle des personnes intéressées ont eu une possibilité d’en apprendre plus sur l’autisme, les nouvelles méthodes de correction des troubles du système nerveux central, trouver des personnes partageant les mêmes idées, découvrir et partager les expériences.

Les centres « Asyl Miras » sont les centres de ressources car ils visent principalement à transférer les meilleures pratiques de la recherche scientifique. Ils ont du personnel pédagogique et du matériel de pointe ; ils servent de base pour l’intégration et la concentration des ressources matérielles, techniques, pédagogiques, informatiques, intellectuelles et autres. C’est-à-dire, ils sont créés dans le but d’améliorer la qualité l’assistance professionnelle aux enfants avec TSA, trouble du spectre de l’autisme. Une pierre jetée dans l’eau forme des cercles, ainsi le travail d’Asyl Miras fera de sorte que tout le monde sera en mesure aider les enfants spéciaux. Et, enfin, ce qui est le plus important, tous les services fournis au Centre de ressources aux enfants et aux parents sont gratuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *