« Cela a été une compréhension immédiate de l’importance de notre entreprise » – les Shukenov à propos de la coopération avec la Fondation Bulat Utemuratov

La fondation de Batyrkhan Shukenov a été créée en 2015, après le décès tragique du célèbre Kazakhstanais. Et trois ans plus tard, son administration a été changée, la nièce du chanteur Nargiz Shukenova s’est chargée de la gestion de la fondation et le frère du musicien Baurzhan Shukenov gère de lors le conseil d’administration. Dans le même temps, de nouveaux objectifs ambitieux ont été fixés – aujourd’hui, la fondation soutient les jeunes talents kazakhstanais, comme Batyr lui-même dans sa jeunesse, afin de préserver et de revoir l’héritage du musicien. La Fondation Bulat Utemuratov les aide dans ce domaine.

Baurzhan et Nargiz Shukenov

«Bulat Zhamitovich lui-même m’a appelé pour parler, ils nous a demandé ce que nous pensions de la préservation de la mémoire. J’ai partagé avec lui les plans actuellement mis en œuvre sous le patronage de la Fondation Bulat Utemuratov. Cela a été une compréhension instantanée de l’importance de notre entreprise. Le nom de Batyr a toujours réuni un large cercle de musiciens, figures de la culture. Il continue de servir et de faire évoluer les processus liés à la culture et aux attitudes à son égard au Kazakhstan » –    dit Baurzhan Shukenov.

 

Cinq bourses

Le premier projet mis en œuvre par la fondation Batyrkhan Shukenov conjointement avec la Fondation Bulat Utemuratov a été la création de cinq bourses d’études pour les étudiants du département des instruments à vent et à percussion du Conservatoire national Kurmangazy. Chaque lauréat a reçu 500 mille tengues. Les gagnants ont été sélectionnés par vidéo. Un jury composé d’experts indépendants, d’enseignants du Conservatoire, de représentants de la fondation Batyrkhan Shukenov et de la fondation Bulat Utemuratov a évalué non seulement leurs compétences en matière de performance et leur sens artistique, mais également la motivation des candidats pour comprendre leur vision du parcours créatif, identifier les plus talentueux et ambitieux.

« Quand un musicien atteint un certain niveau, il doit se réaliser – dans la vie professionnelle ou lors des compétitions internationales. Pour vous préparer, vous avez besoin d’un bon outil, d’un programme et de la préparation – cela nécessite des investissements. Grâce aux bonnes relations avec les enseignants du Conservatoire, nous pouvons suivre le succès des lauréats et je pense qu’avec le soutien de la Fondation Bulat Utemuratov, nous aurons l’occasion de les aider dans leur future carrière s’ils se font remarqués et se fixent des objectifs ambitieux » –  déclare le président du conseil d’administration de la Fondation.

Cette année, seuls les étudiants du Conservatoire ont reçu une bourse Kurmangazy, en 2019, la Fondation a l’intention d’élargir le concours en plusieurs niveaux: les  établissements d’enseignement supérieur, les écoles professionnelles et les écoles de musique secondaires spécialisées – et nommer des lauréats dans chaque catégorie pour soutenir tous les acteurs de l’environnement musical.

 

Les partitions des 14 chansons de Batyr –  “ Sаguym Dunyé ”

Le 26 octobre, la fondation a annoncé la réalisation d’un autre projet important : la sortie de la “ Sаguym Dunyé ”, l’édition musicale des chansons de Batyrkhan Shukenov, avec la musique des compositeurs kazakhs. Il comprend 14 chansons de Batyr en kazakh. Les partitions sont conçues pour les musiciens amateurs et les étudiants des écoles de musique. Les créateurs veulent que “ Sаguym Dunyé ” apporte la musique académique kazakh à chaque maison, la rende plus accessible et plus populaire. Ils ont déjà envoyé des partitions à toutes les institutions d’enseignement musical du Kazakhstan. Vous pouvez acheter des partitions dans les magasins du réseau « Meloman » dans toutes les villes du Kazakhstan et en ligne.

« De nombreuses œuvres n’avaient pas de partitions, nous avons donc dû non seulement racheter des droits d’auteur et le droit de publication, mais également financer la création d’arrangements. Adiljan Tolukpayev a beaucoup travaillé. Il a adapté les œuvres et a créée les partitions. Tout le travail a été financé par la Fondation Bulat Utemuratov par le biais de notre fondation et les fonds provenant de la vente sont directement versés aux héritiers de Batyr » –  dit Nargiz Shukenova.

Nargiz Shukenova avec une collection de musique “ Sаguym Dunyé ”

 

Le premier concours républicain Batyrkhan Shukenov

En mai, les fondations Batyrkhan Shukenov et Bulat Utemuratov ont convenu d’organiser le 1er Concours républicain pour les musiciens aux instruments à vent en bois, à l’honneur d’un saxophoniste solo talentueux, Batyrkhan Shukenov, ce concours a eu lieu du 26 au 30 novembre.  La compétition a été précédée par une grande préparation. Les participants devaient préparer un programme de concerts sérieux, y compris avec l’orchestre. Le premier tour s’est tenu en ligne, et les deuxième et troisième ont eu lieu dans la salle de concert du Conservatoire Kurmangazy à Almaty, où le public intéressé s’est réuni : les étudiants du Conservatoire, leurs parents, les représentants de l’industrie de la musique et les journalistes. La mère de Batyr, Dilara Ibrahimovna Shukenova et Yakov Matveevich Tkachenko, le célèbre saxophoniste du Kazakhstan et premier professeur de Batyr, sont venus assister à l’événement.

Yakov Matveyevich Tkachenko

Les lauréats ont été choisis dans cinq catégories : flûte, hautbois, clarinette, basson et saxophone-alto parmi les 28 participants inscrits au second tour du concours, les étudiants et les musiciens professionnels. Les participants devaient jouer en solo, en duo, en trio, en quatuor, en quintette et en ensemble accompagnés par l’orchestre de chambre du Kazakhstan.

“Nous avons de nombreux concours pour les chanteurs, les instruments folkloriques, les pianistes et les violonistes – à un niveau bien élevé. À notre avis, les instruments à vent ont un peu été mis à l’écart. Une de nos tâches est d’utiliser le nom de Batyr pour attirer davantage d’attention aux instruments à vent, lors de ce concours et l’organiser à un niveau élevé : faire appel à un jury international faisant autorité, déterminer le niveau, le point de départ de travaux ultérieurs » –  dit Baurzhan Shukenov.

Le 30 novembre, lors du concert de gala, les noms des lauréats ont été connus : tous sont d’Almaty et d’Astana: Elibaeva Khadisha a remporté le prix Flûte, le prix Hauеbois a été reçu par Zhaylaubayev Almat, Dautkan Tlek  a eu le prix Clarinette, Ashirmatov Olzhas a eu le prix dans la nomination Basson, et Musaipov Aruhat a eu celui dans la nomination Saxophone-Alto. Les candidats ont été évalués par un jury international réputé ; des musiciens célèbres  venus de la France, de l’Allemagne, de la Russie et du Kazakhstan. Parmi eux nous comptons Christian Elin (saxophone), Nikolai Popov (flûte), Mukhatzhanov Akim, Nicolas Krause (chef d’orchestre), Tanatar Nuraly.

Le jury et le gagnant de la nomination “Saxophone-alto”

Deux ans plus tard, les organisateurs prévoient de sortir sur la scène internationale et d’inviter des musiciens de l’étranger proche et lointain à participer, ce qui contribuera à élargir le répertoire et encouragera les musiciens kazakhstanais à s’améliorer. Baurzhan et Nargiz Shukenovs soulignent l’importance de l’approche fondamentale caractéristique de la Fondation Bulat Utemuratov, qui leur permet d’élaborer des plans à long terme pour les activités du fonds.

 « Nous avons déjà approuvé le programme pour 2019. Un excellent travail était prévu pour le concours l’année prochaine : il a été décidé d’organiser un concours pour cuivres et percussions. »

En 2019, la Fondation Batyrkhan Shukenov envisage de publier une collection de publications audio et vidéo. Toutes les œuvres en solo du musicien seront enregistrées sur les disques : deux concerts en solo et plusieurs éditions découvertes après la mort. Nombre d’entre elles ne sont plus disponibles sur les supports informatiques, elles sont introuvable sur l’Internet. Ce travail d’envergure et important sur la préservation du patrimoine de l’honorable travailleur de la culture du Kazakhstan des dirigeants de la Fondation Batyrkhan Shukenov recevra également  le soutient  de la Fondation Bulat Utemuratov. Il sera possible d’acheter des collections dans les magasins «Meloman», où les collections de Batyr ont été vendues de son vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *