Burabike

Burabike : La course pour le bien commun

La course cycliste de bienfaisance « Burabike » a fêté ses 5 ans. Parlons de l’histoire à succès de cette action, qui unit chaque année les gens dans « la Suisse kazakhe ».

Qu’est-ce que le Burabike ?

Un homme d’affaires et philanthrope Bulat Utemuratov est l »initiateur de cette course de vélo caritative. Le mécène parraine le projet pour la sixième année afin de fournir aux institutions médicales du Kazakhstan les équipements médicaux vitaux pour la santé des enfants. En outre, le projet vise à populariser la tradition de charité et la culture de l’écotourisme et des modes de vie sains.

Comment tout a commencé ?

La course de vélo caritative se déroule depuis 2013. L’objectif de la première action a été de collecter des fonds pour aider les nouveau-nés de la région d’Akmola. L’initiative a été soutenue par une fondation caritative « Ayala ». De même, Alexander Vinokourov, champion olympique de 2012, a participé à cette course. Depuis lors, il soutient chaque année cet événement.

« C’est une noble cause, tant de participants peuvent rouler ensemble, des hommes d’affaires aux gens ordinaires. C’est un bel événement, d’autant plus qu’il a lieu dans un endroit aussi pittoresque que Burabai, a déclaré l’athlète. »

Astana Pro Team

Au total, la première course caritative à Borovoye a collecté 11,5 millions de tengues. Les fonds ont servi à équiper l’unité de soins intensifs du centre périnatal de Kokshetau.

En 2014, le projet a été soutenu par un partenaire social permanent : la Fondation Bulat Utemuratov. L’objectif principal de la Fondation est la promotion des soins de santé pour les enfants. Le créateur de la Fondation, l’homme d’affaires, la personnalité publique et le Président de la Fédération de Tennis du Kazakhstan Bulat Utemuratov estime que la protection de l’Enfant devrait être la priorité pour le développement de la société. La Fondation identifie trois grands axes : santé, culture et éducation, les domaines qui ont le plus grand impact sur la développement de la personnalité et la qualité de vie de l’enfant et par conséquent sur la société.

« Nous sommes ravis que cette initiative attire chaque année de plus en plus de personnes partageant les mêmes idées. Les enfants sont l’avenir du Kazakhstan, donc toutes nos activités visent à les soutenir dans leur développement, a commenté le directeur de la Fondation, Marat Aitmagambetov. »

Quels sont résultats de ce projet ?

463,5 millions de tengues ont été collectés en cinq ans. Tous les fonds sont versés aux hôpitaux pour enfants, aux centres périnatals et de réhabilitation, ainsi qu’aux orphelinats. Grâce à cette action, les établissements médicaux de tout le Kazakhstan ont reçu l’équipement technique, médical et de réadaptation dont ils avaient besoin.

« Notre département de soins intensifs a reçu un équipement unique et très coûteux, payé totalement par l’argent collecté par les participants de la course cycliste. L’équipement acquis grâce à la course a permis de sauver la vie de plus de 70 nouveau-nés. Les organisateurs sont de nouveau revenus vers nous avec une proposition d’aide. Nous avons effectivement besoin d’équipement supplémentaire pour le département pédiatrique. Quand nous allons le recevoir, le Centre sera en mesure d’accueillir même des patients des zones plus éloignées de la région d’Akmola» dit Natalia Tsyplakova, le médecin en chef adjoint du centre périnatal régional d’Akmola.

La Fondation Bulat Utemuratov a offert l’équipement médical nécessaire pour les nouveau-nés de la région de Kyzylorda. Deux incubateurs portables Atom Transcapsule V-808 pour la somme de 48 300 000 tengues ont été remis au centre périnatal régional. Les couveuses assurent une protection fiable des nouveau-nés, en particulier des prématurés contre les éléments extérieurs, fournissent le micro-environnement nécessaire pour sauver la vie et assurer le développement de l’enfant lors de son transport à l’hôpital.

« Le taux de natalité dans la région a toujours été plus élevé que la moyenne nationale (26,06 pour 22,72 au Kazakhstan), mais en même temps la mortalité infantile reste assez élevée. En 7 mois, en 2016, 79 enfants ont eu besoin de soins d’urgence des néonatologistes. Parmi ceux-ci, 62 enfants ont été transportés au centre régional périnatal, 17 ont dû rester aux hôpitaux de district, dont 10 sont morts. L’achat de couveuses réduira au minimum la mortalité de nouveau-nés », – a souligné Akmaral Alnazarova, le chef du Département de Santé de la région de Kyzylorda.

En 2017, la course caritative a réuni un nombre record de participants :1500 personnes. 718 participants ont pu parcourir une distance de 30 kilomètres. Il n’y a pas de restrictions d’âge pour participer à l’événement, l’essentiel est la préparation sportive.

Une grande partie des fonds est collectée grâce à la vente aux enchères des effets personnels des vedettes du sport mondial et kazakhstanais : des maillots et des vélos d’Alexander Vinokourov et de Vincenzo Nibali, des gants de Gennady Golovkine, des raquettes de Rafael Nadal, le vélo extra-léger de Fabio Aru, un maillot d’un champion olympique, Dmitry Balandine.

« Depuis 2013, les fonds collectés par le Charity Tour de Burabay ont été quasiment multipliés par 14. Les recettes totales de la dernière vente aux enchères s’élève à 102 900 000 tengues, la vente de peintures d’enfants a apporté 684 000 tengues, les contributions d’entreprises et de particuliers ont dépassé 30 416 000 tengues, les dons de charité totalisent 26 000 000 tengues, ont raconté les organisateurs. »

Avec les fonds reçus la Fondations Bulat Utemuratov a acheté des équipements médicaux pour l’hôpital des enfants de la ville de Petropavlovsk, le centre régional périnatal de Taldykorgan, l’hôpital général des enfants de la ville d’Ouralsk, la clinique régionale des enfants d’Aktobe et l’association régionale publique du Kazakhstan occidental des enfants handicapés « Baiterek ».

Qui soutient Burabike ?

En cinq années d’existence, des milliers de Kazakhstanais ont participé à la course de vélo, parmi eux des éminents sportifs, des hommes d’affaires et des hommes d’État. Par exemple, le champion olympique Alexandre Vinokurov vient à Borovoye chaque année et parcourt la distance avec l’équipe Astana Pro Team. En 2014, le vainqueur du Tour de France 2014 Vincenzo Nibali a rejoint la deuxième course cycliste caritative. Parmi les participants, on compte la légende du monde de l’haltérophilie Ilya Ilyin, le Président du Club de sport professionnel « Astana », le champion olympique de course de ski de fond Vladimir Smirnov, le champion olympique Daniyar Eleusinov, la joueuse de tennis Galina Voskoboeva, le Vice-Président de la Fédération de cyclisme du Kazakhstan Raimbek Batalov, le Président de la Banque de développement du Kazakhstan Bolat Zhamishev. La course anniversaire en 2017 a été conduite par le ministre de la Culture et des Sports de la République du Kazakhstan Arystanbek Mukhamediuly, qui participe à l’événement depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *