Les joueurs de tennis kazakhstanais ont battu l’équipe néerlandaise à la Coupe Davis à Madrid

L’équipe de tennis du Kazakhstan est entrée dans la première division de la Coupe Davis pour la sixième fois. Les 18 équipes les plus fortes de la planète se sont rencontrées en finale.

Du 18 au 24 novembre, la finale de la Coupe Davis s’est déroulée à Madrid. Il s’agit de la plus grande compétition internationale par équipe de tennis masculin. Les matches se déroulent sous l’égide de la Fédération internationale de tennis, dont Bulat Utemuratov, chef de la Fédération de tennis du Kazakhstan a été élu en octobre 2019 le vice-président.

Cette année, la Coupe Davis a changé le format de la compétition. Elle s’appelle maintenant la finale de la Coupe du monde de tennis. Le groupe mondial comprenait 18 équipes nationales, y compris le Kazakhstan, ainsi que des puissances du tennis telles que les États-Unis, le Canada, l’Espagne, la Serbie, la France et la Russie.

Les joueurs de tennis kazakhstanais participent aux compétitions à mi-parcours de la Coupe Davis depuis 1995, mais ils n’ont pu entrer dans le groupe mondial que depuis 2011. Les experts attribuent cela au développement du tennis dans le pays, dont l’essor a commencé avec l’arrivée à la Fédération du patron de tennis, le chef d’entreprise Bulat Utemuratov. La FKT a attiré des joueurs étrangers prometteurs qui ont plus que justifié l’investissement. Parmi eux se trouvent l’ensemble de l’équipe nationale masculine : l’ex-première raquette du Kazakhstan Mikhail Kukushkin, l’actuel première raquette du pays Alexander Bublik, les meilleurs joueurs, Dmitry Popko, Andrey Golubev et Alexander Nedovesov. Ils ont été invités de manière à ce que les joueurs de tennis qui réussissent, représentent adéquatement notre pays sur les courts mondiaux, alors que le Kazakhstan élève de jeunes cadres.

Le président de la FKT a un objectif principal : faire du Kazakhstan une puissance de tennis. Avec des mesures confiantes, notre pays approche cet objectif. Le fait que les joueurs de tennis du Kazakhstan soient entrés pour la sixième fois dans l’élite du tennis mondial en est une confirmation éclatante. Après tout, il y a dix ans, cela semblait inaccessible.

Le tour final de la Coupe Davis 2019 comprenait quatre demi-finalistes de la saison précédente (Croatie, Etats-Unis, Espagne et France) et 12 équipes sélectionnées en fonction des résultats des tournois de qualification. Les deux autres équipes ont reçu une invitation privilégiée des organisateurs (l’Argentine et la Grande-Bretagne). Le Kazakhstan faisait partie de ceux qui se sont qualifiés avec succès, battant le Portugal à Nur-Sultan avec un score de 3 : 1.

L’équipe nationale du Kazakhstan devait participer au tournoi du groupe E avec les Pays-Bas et la Grande-Bretagne. Chaque match consistait en deux simples et un double sur les courts du stade La Caja Magica de Madrid.

“La Grande-Bretagne est un favori. Les Pays-Bas sont difficiles à battre. Personne n’est venu ici juste pour perdre le match. Tout le monde a envie de se battre pour obtenir un bon résultat. Les deux équipes ont des joueurs incroyables. Nous nous préparons des matchs intenses simples et doubles. Nous sommes prêts. Je suis heureux et fier de représenter notre pays ici », – a déclaré le capitaine du Kazakhstan, Diaz Doskaraev, lors d’une conférence de presse avant le début du match.

La Fédération de tennis a amené un groupe de supporters du Kazakhstan à Madrid et a invité la diaspora locale et les étudiants de du Kazakhstan à la capitale espagnole. Tout au long des matchs, les fans ont soutenu nos joueurs de tennis.

Dans le match opposant le Kazakhstan et les Pays-Bas, notre équipe était considérée comme une favorite. Les gars ont pu confirmer ce statut. Tout d’abord, Mikhail Kukushkin dans un match contre le Néerlandais Botik Van de Zanshulp a remporté la victoire en deux sets avec un score de 6 : 2. Au deuxième match, Alexander Bublik, avait été battu par Robin Hase, mais il avait déjà gagné le match double avec Mikhail Kukushkin. Les Kazakhstanais ont battu leurs rivaux Robin Hase et Jean-Julien Royer avec un score de 6 : 4, 7 : 6 (7 : 2). Ainsi, notre équipe a remporté une victoire sur les Pays-Bas dans le groupe E.

“Robin Hase et Jean-Julien Royer ont été vaincus, car Kukushkin et Bublik ont joué un match fantastique. Ceci est particulièrement vrai pour Michael. Il a reçu et servi très bien. Il était clair que Kukushkin était prêt à 100% sur les plans physique et psychologique. Alexander a prouvé qu’il occupait à juste titre une place de choix dans le classement mondial. Ses premières manches sont incomparables », – a commenté la victoire du Kazakhstanais le capitaine de l’équipe nationale néerlandaise, Paul Harcheis.

Le prochain rival du groupe est l’équipe britannique, qui, avant le tournoi, était renforcée par le joueur légendaire : l’ancienne première raquette du monde, Andy Murray. À son retour sur le terrain après une blessure, l’équipe britannique s’est imposée parmi les favoris du groupe.

Le premier match simple, Mikhail Kukushkin a joué avec Kyle Edmund. La lutte s’est terminée en faveur du Britannique. Le deuxième « simple » a été en faveur du Kazakhstan : Alexander Bublik a battu Daniel Evans en deux sets. Cependant, lors du match de groupe, les joueurs de tennis kazakhstanais ont été battus par les plus forts de la planète en double, Jamie Murray et Neil Skupsky. Ainsi, notre équipe a pris la deuxième place dans le groupe E de la Coupe Davis-2019.

« Le Kazakhstan est une jeune république où le tennis vient de commencer son développement. Les pays ayant une longue histoire jouent dans la Coupe Davis. Le même Royaume-Uni participe au tournoi depuis 1900. Pendant de nombreuses années, le Kazakhstan a été dans la première division de la Coupe Davis parmi les équipes nationales les plus fortes. Il faut l’apprécier », – a commenté Dias Doskaraev cette deuxième place.

Ce n’était pas une défaite, mais une bataille tendue. Nos joueurs de tennis ont fait de leur mieux, mais les rivaux étaient plus forts. L’équipe nationale du Kazakhstan a une fois de plus créé l’histoire du tennis kazakh. Maintenant, elle devra répéter son succès lors du match contre les Néerlandais l’année prochaine pour se qualifier pour la phase finale de la Coupe Davis 2020. Le match aura lieu les 6 et 7 mars à Nur-Sultan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *